Vampire Knight, la renaissance

FORUM DEMENAGE
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [E]Event n°1 : Le bal

Aller en bas 
AuteurMessage
Destin



Masculin Balance Chèvre
Messages : 83
Age : 27

Relations
Statut: MJ
Amour: //
Relations:

MessageSujet: [E]Event n°1 : Le bal    Mar 31 Juil - 9:34

Le directeur sirotait, comme à son habitude, sa petite tasse de thé dans son bureau. Observant du coin de l’œil son calendrier, il remarquait que l’été approchait et cette saison amenait avec elle un grand évènement. Un évènement risqué, certes, étant donné que les élèves de la Night étaient en rapport direct avec ceux de la Day, mais un évènement très attendu et aimé.

Un sourire niais aux lèvres, il essayait d’imaginer le décor qu’aurait cette année la salle de bal. En effet, il avait déjà désigné les responsables de la décoration. Cette année, il les avait pioché au sort au lieu de prendre toute une classe en entier. Bien entendu, il y a avait dans les organisateurs des Night et des Day !
Mais pour que les élèves organisateurs puissent profiter à leur guise du bal, il avait fait venir des amis à lui, ancien membre de la Guilde des Hunters pour assurer le bon déroulement de la fête. Content de lui, il portait dans les casiers des professeurs, les noms des élèves désignés.

Le grand jour était arrivé. C’était ce soir. Vêtu de son beau costume, le directeur se dirigeait vers la grande salle pour une dernière vérification des lieux. Une ambiance électrique flottait dans l’air. De l’impatience, de la joie et de l’excitation remplissait l’atmosphère. Souriant, il ouvrit la porte de la grande salle. Satisfait. Il était plus que satisfait. L’équipe avait fait un excellent boulot. Des décorations aux couleurs pastel accrochées aux murs et aux plafonds ornaient la pièce. Des fleurs blanches, roses pâles et bleu claires ornaient les tables. Les deux grands lustres décorés de façon à donner à la pièce, un éclairage un peu moins intense, donnait l’ambiance un aspect médiévale.

De nombreuses chaises placées contre les murs pour permettre aux danseurs de se reposer et discuter. Confortables elles était de couleur crème, sur chacune d’elle était posé un délicat Origami en forme de Cygne blanc. Des tables sur lesquelles étaient disposés quelques mets plutôt appétissants et caloriques. Des pâtisseries pour la plupart, des mets plus raffinés pour d’autre , mais rien de trop complexe à manger car après tout , le but n’était pas de se goinfrer mais de communiquer et de danser surtout !

Le sol en marbre blanc était impeccable, pas une seule tâche ou trace n’y était plus incrusté. Le directeur était sur que les élèves avaient prévu qu’autres petites surprises aux danseurs mais celles-ci étaient destinées à plus tard, lorsque le grand bal sera à son summum.

Balayant une dernière fois du regard la pièce, il constatait que l’orchestre s’installait et que les surveillants attendaient dans leur coin le début de la fête. Un sourire heureux aux lèvres, il tournait les talons, s’éloignant tranquillement. Les cloches sonnèrent 8 fois. Résonnant dans toute l’académie. C’était l’heure. Les Vampires et les Humains allaient passer côte à côte une soirée qu’ils n’étaient certainement pas près d’oublier.

HRP : J'invite donc tout les participants à poster ici au moins une fois en respectant un ordre s'il vous plaît !

Si vous désirez faire des Rp à deux ou à trois vous pouvez, du moment que ça ne par pas dans tout les sens et que ça reste dans le thème du bal !

Vous ne pouvez quitter l'académie. Par contre, les endroits faisant part de l'académie vous sont accessibles, même si je vous demanderais de préférence de rester dans la Grande Salle.
Bon Rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apoline Hanadagi
Admin
avatar

Lion Rat
Messages : 102
Age : 22
Localisation : Quelque part ~ ♥
Humeur : De bonne humeur ~ ♥

Relations
Statut: Chargé de Discipline
Amour: Alien Axelis
Relations:

MessageSujet: Re: [E]Event n°1 : Le bal    Lun 6 Aoû - 1:23

Apoline était stressée. Depuis qu’elle avait appris la date exacte du bal , elle n’était plus qu’une boule de nerf. Elle ne savait plus où donner de la tête. Entre les cours et ses responsabilités de chargée de discipline, la jeune fille n’avait guère le temps d’aller en ville se chercher une robe pour ce fameux bal. Mais plus la date approchait, plus Apoline se sentait mal. Ce n’était pas son premier bal, non. Mais cette fois, c’était...différent.

Jamais elle ne s’était sentie aussi agitée les autres années...Pourtant, danser ne lui posait aucun problème. Petite, on le lui avait appris. Elle avait même fait ses débuts avec son père adoptif, dansant sur ses pieds. Ce souvenir lui arrachait un doux sourire mélancolique. La jeune fille contemplait son calendrier, assise sur la chaise de son bureau. Il lui restait trois jours. Trois malheureux jours pour se trouver une jolie robe et des chaussures...Autant dire, mission impossible...

La jeune fille soupirait, s’appuyant contre le dossier de sa chaise, elle regardait le plafond de sa chambre en réfléchissant. Les minutes de silence s’écoulaient, lentement, mais surement. Cette réflexion était oppressante pour Apoline…La jeune fille haussait les épaules et après s’être changée, elle se faufilait sous sa couette et s’endormit.

Le lendemain matin, Apoline se réveillait, et s’habillant rapidement après sa douche, descendait à la cantine pour petit-déjeuner. Partout autour d’elle, les filles bavassaient, racontant à leur amies la beauté de leur robe, leur faisant une description presque complète, pareille à un schéma annoté au détail près. La jeune fille aux cheveux roses soupirait, cette agitation ne faisait que la stressée plus encore.

Mais en fin d’après-midi, la chance semblait lui sourire. En effet, un colis était posé sur son lit, délicatement, avec un petit mot posé sur le paquet. La jeune fille, intriguée s’approchait et lut la notice.

Un large sourire apparu sur ses lèvres et une petite lueur tendre traversait son regard. Cette écriture, elle la reconnaîtrait entre mille. Elle l’avait vu depuis qu’elle était petite. Ces fameux ‘C’ majuscule écrit dans un style ancien, une écriture des plus élégantes, digne de son père.

La rosette ouvrit le colis, et affichait une expression de stupeur. Elle sortit l’habit de sa boîte, l’admirant sous toutes les coutures. La jeune fille l’enfilait et se regardait dans le miroir, s’étonnant encore et encore de la beauté de la robe. Elle était plutôt simplement faite, mais lui seyait à ravir. Le tissu était d’un noir légèrement pailleté. La robe n’avait pas de bretelle et une fermeture éclair permettait de la faire tenir sur le corps de la jeune fille. Un bout de tissu à froufrous violet enserrait sa poitrine, il était orné d’un rose en soie, cousue dessus. La robe lui arrivait un peu en dessous du genou. Ravie, Apoline enlevait la robe, la pliant soigneusement et couru écrire une lettre de remerciement à son père.

C’était enfin le grand jour, la rosette avait enfilé sa robe. Des chaussures noires à talon aux pieds, elle finissait de faire ses cheveux. Formant de belles boucles, ses longues mèches roses étaient posées sur son épaule. Apoline inspirait profondément, chassant l’excitation et l’impatience. Son maquillage assez sobre faisait ressortir le bleu de ses yeux.

Le bruit de ses pas résonnait dans les escaliers et couloirs du bâtiment. La jeune femme s’approchait de plus en plus de la Grande Salle. Des voix et de la musique classique émanait de cette pièce. La grande porte était grand ouverte. La rosette fit un pas, puis deux et ainsi de suite, arrivant dans la salle de Bal, rougissant malgré elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takuma Ichijo

avatar

Féminin Lion Rat
Messages : 142
Age : 22
Humeur : De bonne humeur, comme d'habitude

Relations
Statut: Level B
Amour: Chrisounette ♥
Relations:

MessageSujet: Re: [E]Event n°1 : Le bal    Lun 6 Aoû - 2:52


Me voici me voilà. J’avançais doucement, d’un pas lent et calme le long des couloirs du bâtiment principal. Le grand jour était enfin arrivé. J’étais plus qu’impatient de danser avec Chrisa, même si malheureusement, je devrais également danser avec d’autres filles, histoire de ne pas attirer trop de colère et jalousie sur elle par ma faute…

Vêtue de mon uniforme de la Night Class, j’étais ma foi fort élégant. Un doux parfum de sang se dégageait des couloirs. Je sentais l’odeur de tous les humains passés par ici. Un petit sourire calme aux lèvres je continuais mon petit bonhomme de chemin, traînant dans les couloirs. J’observais les petits détails de ce bâtiment. J’avais toute la nuit alors pourquoi me dépêcher ? Je ne sentais même pas encore l’odeur de Chrisa alors….

Doucement mais surement, je me rapprochais de la salle de bal. Les éclats de rire m’arrivaient aux oreilles. Je faisais sans le vouloir, parti de certaines conversations. Des odeurs telles que celle du parfum, de l’eau de toilette, de la nourriture, des boissons me chatouillaient les narines.

Les musiciens donnaient le meilleur de ce qu’ils avaient. Les mélodies et valses étaient prenantes, captivantes et profondes. Ils étaient en parfaite harmonie les uns avec les autres.

Je passais le pas de la grande porte, plissant légèrement les yeux, un peu ébloui par les multiples lumières de la salle, mais surtout, par le grand lustre en cristal qui pendait au plafond, majestueux, mais fragile.

Les humaines dansaient avec les vampires. Les vampires dansaient avec les humains. Parfois, certains préféraient rester dans leur coin, boudant ou tout simplement trop gêné que pour oser faire le pas. Mais la plupart du temps, un vampire, charmé par l’odeur de son sang venait lui demander une danse et puis s’enchaînait une autre et encore une autre.

Je promenais mon regard émeraude un peu partout dans la salle. Cherchant du regard les visages qui m’étaient connus. Et la liste était bien longue ! Une main me happait le bras. Une jeune fille, plutôt fragile et petite m’invitait à danser avec elle. Je lui souris d’un air désolé. Refusant poliment son invitation. Je lui disais que j’attendais quelqu’un mais je fus un peu contraint de lui promettre de lui accorder une danse au cours de la soirée.

J’attendais, guettant la fougueuse blonde au nom de Chrisa. Ma douce humaine.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Meurci à Alice ♥ =3

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chrisa Van Orgue

avatar

Féminin Verseau Cochon
Messages : 101
Age : 22
Localisation : Là où tu peux me voir.
Humeur : Froide comme de la glace, mais tendre comme une guimauve.

Relations
Statut: Hunteur.
Amour: I... Ichijo Takuma...
Relations:

MessageSujet: Re: [E]Event n°1 : Le bal    Lun 6 Aoû - 7:24

-Un bal ?

Que dire, j’ignorais l’existence du bal d’été en ce lieu. Il faut aussi l’avoué que je n’ai pas pour habitude d’aller à l’école. Les leçons m’étaient données par ma famille, mon père, mon maitre et ma grand-mère. Alors bien sur je ne savais que peu sur les événements d’une académie et encore moins d’une académie mis vampirique. Il fallait l’avouer j’étais assez charmée à l’idée de ce bal, avant d’apprendre qu’il y aurait tous les buveurs de sang au rendez-vous. Je n’avais pas vraiment pensé qu’Ichijo y serai et j’étais assez inquiète pour les élèves. Une inquiétude veine, les lieux étaient assez bien gardés par les hunters. J’en connaissais la plus pars et d’autre moins. Mais me reconnaitront-ils ?

J’avais trouvée une belle robe et je n’avais peu résistée, vêtue de noir, celle-ci était doucement cintrée à ma fine taille, fendue avec malice sur le coté remontant jusqu'à mis cuisse, elle n’était que provocatrice, mais je ne pouvais résister, je l’avais achetée malgré moi. Elle tenait par de fine bretelle et venait caresser ma poitrine pour la cacher.

Je ne savais ce qu’il m’avait pris de faire une telle folie, une telle robe n’est nullement faite pour une jeune fille pourtant… les regardants admirateurs des autres filles me fit rougir. Et comme d’habitude j’étais en retard, j’avais mis trop de temps à faire onduler mes cheveux et mettre un peu de mascara sur mes yeux.

Je m’étais pouponné devant le miroir de ma salle de bain, mais voilà il fallu que mes yeux me trahissent encore. Alors pour éviter de me faire remarquer je pris l’incitative de mettre des lenties, chose difficile et presque impossible quand on n’en a jamais mis. Mais bon quand il faut, il faut.

Le bal était déjà pleins, je pouvais sentir le doux parfum des petits plats et les roses, mais par-dessus il y avait l’odeur de vampire et d’humain. Je n’avais jamais aussi bien sentis cette différence entre celles-ci, et pourtant, cela me semblait si… naturel.

Je passais calmement la porte et le vis, j’eu un sourire nostalgique avant d’aller vers lui. Je voulais le surprendre bien que je savais cela impossible, mais avec gaité j’attrapais son bras en lui offrant un doux sourire.

-Vous m’attendiez ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleanore Angel

avatar

Féminin Gémeaux Rat
Messages : 19
Age : 22
Localisation : Dans les rues en train de virevolter au gré de la musique et de la danse ♪
Humeur : Joyeuse et dansante ♪

Relations
Statut: Humaine extérieure
Amour: La musique est mon seul amour
Relations:

MessageSujet: Re: [E]Event n°1 : Le bal    Dim 12 Aoû - 1:33

Ce qu’on entend dans les rues quand on a les oreilles qui trainent sont parfois très utiles. Surtout quand on se fait pas choper, je précise quand même. La preuve en a une nouvelle fois été faite ce jour-là : j’avais ma radio portative en main, je cherchais un recoin pour ne pas passer par une rue assez sombre qui était connue pour être « maudite » en quelque sorte, et que j’étais censée passer malgré tout pour aller à la grand rue. Comme d’habitude dans ses ruelles surtout quand lui nuit commence à tomber et qu’on n’y voit plus a deux mètres, je me faufilais dans l’ombre des immeubles en les longeant quand je suis tombée sur deux types qui discutaient. J’avais de mauvais souvenirs de deux mecs dans une ruelle sombre, alors je me suis cachée et j’ai pu bien entendre la conversation dans laquelle ils étaient plongés. Et, une fois n’est pas coutume, hein, c’était un sujet parfaitement normal ! «Un bal ! » avais-je entendue plusieurs fois. Dès que ce mot avait été prononcé, j’avais encore plus tendu l’oreille. Après tout, on ne rencontre pas deux fois une opportunité pareille ! C’est en tout cas ce que je pensais sur le coup. Ils avaient parlé de tous les détails intéressants dont j’avais besoin, puis ils s’en étaient allés. Le lieu, la date, et tout le tralala.

Puis il fallait que je réfléchisse. Est-ce que le jeu en valait la chandelle ? Ma raison me criait un grand « NON », en me suggérant tout ce que je risquais. Puis mon petit démon me susurra toutes les opportunités que cela m’apporterait… Il y aurait un buffet, de la danse et ces deux a volonté pendant toute la soirée… le risque de me faire pincer était moindre avec tout le monde qu’il y aurait, et personne n’aurait l’uniforme… ils ne feraient certainement pas l’appel… les portes seraient grandes ouvertes… tu pourrais manger à ta faim… comment trouver des inconvénients après ? J’avais donc décidé d’y aller. A présent, le choix le plus dur : quoi mettre ? Après tout, toutes les filles y allant seraient certainement sur leur trente-et-un. Et si j’y allais avec mes p’tits habits de danse… bref non. Même si je vis dans les rues, n’importe quelle fille irait au bal soit avec une belle robe ou n’irait pas du tout. J’en faisais partie. Donc, objectif : robe et chaussures !

Bon. Et maintenant ? Je n’avais pas assez d’argent pour en acheter une correcte… quant aux chaussures, n’en parlons même pas. Alors je suis allée sur la place de la ville, là où j’avais voulue aller initialement, j’ai installé ma radio sur le sol, j’ai allumé la musique – pas trop fort, juste ce qu’il fallait pour que la rue l’entende et j’avais entamé ce que je savais faire de mieux tout en réfléchissant a la manière de me procurer ce qu’il me fallait. Puis la danse m’avait littéralement emportée, j’avais attiré le regard de bon nombre de passants et j’avais continué jusqu’à la fin de la chanson, pour ensuite m’incliner et ramasser les quelques piécettes que les gens avaient daigné mettre dans le petit chapeau que j’avais placé auprès de ma radio auparavant et quand je me suis relevée, devinez qui était devant moi ? Nan, vous pouvez pas deviner. Quelqu’un peut-il m’expliquer ce que Nathan Okura foutait là ? Sur la place de la ville, et de surcroit devant moi ? J’avais tout d’abord pensé à m’enfuir, parce que bon… j’avoue que j’avais la honte. Mais il a été très gentil, et là, tout a coup, il m’a demandé si j’avais entendue parler du bal qui avait lieu dans son école ! Moi, en bonne menteuse… j’lui ais balancé toute la vérité, sauf le point de la robe. J’ai accepté d’y aller avec lui… je me suis persuadée que c’était simplement pour que cela me permette de passer plus inaperçue, mais je dois bien l’avouer… ça ne me déplaisait franchement pas, d’aller au bal de son académie avec lui. Il faut l’avouer, j’étais pas peu fière ! Il m’avait demandée à moi, une pauvre danseuse de rue qui l’avait croisé une fois alors que je crevais de faim, alors qu’il devait y avoir des tas de belles filles autour de lui ! Je lui avais assurée que pour la robe, je gérais. Haha ! Je ne voulais pas qu’il m’aide. Sur le coup, ça m’avait paru une bonne idée, mais une fois qu’il était partis… ce mec était beau comme un dieu, je ne pouvais pas le laisser tomber en me montrant dans ces vêtements ! Il fallait vraiment que je trouve une solution rapidement : le bal avait lieu bientôt.

Et puis, un miracle tomba du ciel. Tandis que je rentrais… « chez moi », en passant par une minuscule ruelle, je butais contre un carton. Mon premier réflexe fut de lui donner un coup de pied, mais je vis un bout de toile blanc, et ma curiosité légendaire aidant, je l’avais ouverte… et était restée bouche bée. Une robe ? Une vraie de chez vrai ? C’est pas possible, avais-je d’abord pensé. Il y avait même des chaussures dans le carton. J’avais emporté mon précieux butin dans ma ruelle et l’avait essayé. J’avais certainement un ange gardien ou une bonne étoile, parce que tout m’allait à la perfection. La robe était d’un blanc immaculé, a bretelles, resserrée au niveau de la poitrine, et s’évasait jusqu’aux genoux. Les chaussures étaient également blanches avec un petit talon me grandissant de quelques centimètres, ce qui ne me faisait pas de mal, du haut de mon mètre trente-cinq. Une robe simple mais parfaite ! Je n’avais même pas le souvenir d’avoir un jour porté une jolie robe. J’étais tellement heureuse que les larmes me vinrent même. Mais elles ne coulèrent pas, heureusement.

Le jour était venu. L’après-midi était bien avancé lorsque j’entrai dans des toilettes publiques, propres heureusement. J’entrais dans la cabine avec mes habits de danse, j’en ressortis… je ne me reconnaissais presque plus. C’en était hallucinant. Je n’arrivais presque plus à détacher mon regard du petit miroir des toilettes. Puis je me secouais, tressais avec soin les deux mèches qui m’encadraient le visage et laissais le reste tomber sur mes épaules naturellement. Je ne pouvais guère faire plus de toute manière. « Le résultat est suffisant » me persuadais-je en souriant au miroir. « Miroir, miroir, dis-moi qui es la plus belle ce soir » chantonnais-je allègrement. Ben quoi ? J’ai bien le droit de profiter, hein ! Mais où était donc passée la pauvre petite fille de douze ans qui devait danser et voler pour vivre ? Dans mon reflet, je ne voyais plus qu’une fille au regard pétillant, faisant plus que son âge, impatiente d’aller au bal comme tout le monde et resplendissante dans sa robe simple mais belle.

Après un dernier coup d’œil, je pris une grande inspiration et sortis des toilettes publiques. Heureusement, il n’y avait plus beaucoup de monde dans les rues. Je pus sans gêne me diriger vers l’académie dans laquelle je n’étais pas inscrite et où je ne savais même pas aller. Mais je me rassurais en pensant que ça allait certainement être indiqué… Bingo ! Souris-je en voyant l’académie et la salle de bal bien éclairée. Il y avait déjà du monde. Je ne pus empêcher de jeter des coups d’œil admiratif partout autour de moi, puis entrais tout doucement dans la place. C’était vraiment magnifique. Puis je me rappelais que j’étais censé avoir un cavalier, alors je regardais autour de moi. Il ne paraissait pas encore être là. Brusquement, je repris confiance en moi et me redressais de quelques centimètres. Tout allait bien se passer. Ça allait être une soirée superbe et rien ne viendrait gâcher mon plaisir. Je me plaçais près de la porte, inspirais profondément et souris à tous ceux qui croisaient mon regard.

Mes yeux étincelaient. Pour une soirée, je n’étais plus Eleanore Angel, la petite fille de la rue, mais Elea, fille comme toutes les autres qui allait au bal dans une belle robe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Okura

avatar

Lion Buffle
Messages : 26
Age : 21

MessageSujet: Re: [E]Event n°1 : Le bal    Lun 13 Aoû - 20:20

Je me baladait dans la rue, ne pensant qu'à une chose, ou plutôt qu'à une personne, cette jeune fille que j'avast rencontré quelques jours plus tôt dans l'academie. Sans que je ne comprenne pourquoi, Eleanore ou comme elle le préfère Elea avait subjuguer mes pensées dès que je l'avais rencontrer. Décidément, la vie est incompréhensible parfois ...

Continuant mon tranquil chemin, j'entendis une musique assez rythmique et l'approchait de l'endroit. Ça que j'y vis me coupa le souffle. D'une, c'était Elea qui se produisait en public de deux, elle dansait sup bien ! Et de trois, c'était pour gagner des sous... Pour ne pas qu'elle me remarque, j'imitai les spectateurs qui applaudissaient et qui frappaient le rythme avec leurs mains. Mais lorsque la musique fut fini, que pouvais-je faire... Applaudire ? Ça, ok, mais après ? Je me senti un peu gêner lorsque les yeux d'Elea se posèrent sur moi. Pour détourner la conversation qui je savais aller être : mais qu'est-ce que tu fous la ! Degage d'ici, j'veux plus te voir ! Après la période de l'academie ça aurai été tout à fait normal mais j'avais peur que ça ce produise... Je me décidait donc à lui demander :

As-tu entendu parler du bal ?

Elea me raconta alors qu'elle avait entendu des élèves en parler dans la rue. Je lui proposa alors si elle accepterai de m'y accompagner et la jeune fille, sans hésiter, avait sauter sur l'occasion et avait accepter direct. Je fus assez surpris lorsqu'elle me dit que pour la robe elle gérait alors qu'elle n'avait même pas de quoi se payer de la nourriture. Mais bon, si elle le disait ...

Je m'en allait alors vers l'académie pour préparer mes vêtements de bal mais j'étais mal, je n'avais pas de smoking. J'en vis un en vitrine de magasin, sur le chemin du retour amais il était bien trop cher. En rentrant dans ma chambre, à l'académie, quelqu'un frappa à ma porte et entra sans attendre la réponse.

Excusez-moi, Monsieur Okura ?

C'est bien moi, vous voulez ?

J'ai reçu à la réception un coli pour vous, tenez, veuillez signer ici.

Je signai puis il ressorti, laissant le coli sur mon lit. Mais qui aurai bien pu m'envoyer un coli ? Je l'ouvri et y découvrit un magnifique smoking. Une lettre tomba alors. Je me dépêcha de la rattraper et la lu.

Mon très cher fils,
J'ai entendu parler du Bade ton école et me suis dit que tu n'aurai certainement pas de tenu approprié pour cet événement, et, voulant tenir à ma réputation et voulant que tu garde la tiennes, je t'offre ce magnifique smoking. Fais en bonne usage et tu as surtout intérêt à le porter !
À bientôt,
Ton Père.

Eh ben, pour une agréable surprise s'en était une ! Je le pris et l'essayai. Il m'allait à la perfection.... Comment étais-ce possible ?? Bon, eh bien .... Merci papa !

~Le soir du bal~

Ce soir étais le soir le plus attendu par tous les élèves... Le bal ! Je me mis donc en smoking et soigna ma coiffure. J'avais même prévu une rose dans la petite poche de ma veste. Je l'avançait donc vers la salle de bal et chercha Elea des yeuxparmis tous les convives. Je me demandait de qu'elle couleur était sa robe. Je la repéra soudain, dans une robe blanche à dentelle magnifique. Comment faisait-elle pour m'ipnotiser à ce point ? Je m'approchai d'elle et lui murmura :

Tu es magnifique ce soir !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crystal Hakujou

avatar

Sagittaire Chien
Messages : 10
Age : 23
Localisation : Derrière son écran
Humeur : Changeante

Relations
Statut:
Amour:
Relations:

MessageSujet: Re: [E]Event n°1 : Le bal    Sam 18 Aoû - 2:58

Crystal reprit son souffle venant de faire quelques dizaines de longueurs dans la fraiche piscine de l'école . Elle ramena ses cheveux roses saumonés a l'arrière en s'accoudant près du bord de celle-ci . Elle entendait des filles de la Day class jacassé comme des pies , ce qu'elle détestais . Elle essaya d'entendre leur parole n'ayant rien a faire .

- Oh mon dieu les filles je vais demander ma danse a Idol-Senpaï ! Il ne pourras pas refusé grâce a ma robe ! Dit une rousse se vantant et s'extasiant sur sa nouvelle robe qu'elle désigna dans ses bras .

'' Danse ? '' Se demanda Crystal soupirant intérieurement . Une danse ou on devait avoir un cavalier ? Et danser ? Eh merde , c'était pas bien avancé . Premièrement cette jeune femme ne savait point danser , ne connaissait presque personne a qui elle aurais voulu dansé tel l'insociable qu'elle était souvent , n'avait pas de robe super chic ( en plus pour Crystal trouvé une robe de son gout est mission impossible ! ) .

Elle sortit de la piscine pour allez se sécher en pensant à toute ses choses , nerveuse elle était . Ce soir-la elle était assise sur son lit lorsqu'elle pensa a une idée géniale ! Elle sortit une merveilleuse robe de son armoir , a vrai dire la robe de marié de sa mère morte depuis longtemps . Elle la mit devant elle , bien sur les autres années cette robe était trop grande pour elle mais a présent , cette jeune femme c'était épanouie et était plus vieille qu'avant . Cette robe était d'une élégance incroyable ! Dire qu'elle pensait que son père lui avait acheté ce présent . Il était peut-être pas si mauvais au fond , si elle aurais été une vampire elle l'aurais su . Cette robe était sans manches , il formait un léger décolleté et ressemblait a une robe de princesse . Elle était blanche et scintillait de mille feu .

Le soir du bal , elle s'avança dans le couloir , ses talons haut cliquetait au plancher de céramique . Ces cheveux était remonté en chignon élégant laissant tombé deux mèches sur le côté de ses joues . Elle portait un collier de faux rubis dont la couleur était identique au rouge de ses lèvres . La nuance de noir sur ses paupière donnait de l'élégance a ses yeux magnifique . Elle était bien préparé pour une fois ! Elle ouvra la porte émerveiller . '' Wow ! Qu'elle bel endroit si bien arrangé ! '' Pensa-t-elle .

Elle n'avait aucun cavalier alors elle alla s'assoir sur une des belles chaises a sa disposition . De quoi reposé ses pieds endolori .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [E]Event n°1 : Le bal    

Revenir en haut Aller en bas
 
[E]Event n°1 : Le bal
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Event 5 : Ecriture & Dessin
» Halloween event !!!
» L'event d'halloween sur FR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Knight, la renaissance :: Académie Cross :: Bâtiment Commun :: Salle de ball-
Sauter vers: